À surveiller !

 

Historique

 

 

Fondée en 1976, suite à une analyse des besoins dans le milieu de Jonquière, La Maison de Quartier a débuté très modestement. Le dépannage vestimentaire et l'aide budgétaire au niveau de l'endettement ont été les premiers services offerts par la Maison de Quartier.

 

Ces services avaient pour but premier de faire reculer les frontières de la pauvreté en offrant des produits à bas prix pour contrer l'endettement et développer une manière de consommer autrement.

 

Les différents organismes ont été incorporés au fur et à mesure des besoins et selon la disponibilité des personnes-ressources.

 

  • Maison de Quartier de Jonquière Inc. : 27 septembre 1976
  • Service Budgétaire Populaire de Jonquière : 1er septembre 1979
  • Service Budgétaire et Communautaire de Jonquière : 30 avril 1996
  • Service de Dépannage Vestimentaire: 1er juin 1979
  • Comptoir de Récupération Vestimentaire de Jonquière : 9 août 1984
  • Société pour l' Avancement Communautaire de Jonquière : 29 novembre 1982
  • Comptoir de Récupération de Meubles: 19 décembre 1995
  • Centre de Tri Régional de la Maison de Quartier de Jonquière : 21 juillet 1995
  • Atelier de Couture de la Maison de Quartier de Jonquière : 24 mai 1996
  • La Gaillarde des Bois: 23 septembre 1981
  • Dissolution de la Gaillarde des Bois: 10 novembre 1998

 

Mission


La Maison de Quartier de Jonquière place au centre de ses préoccupations les personnes à faible revenu et la protection de l'environnement. En ce sens, elle est une entreprise d'économie sociale offrant des services alternatifs à la pauvreté.

 

Elle utilise:

  • l'éducation budgétaire
  • la récupération
  • la transformation
  • la revente de vêtements, de meubles et d'objets usagés.

 

Elle accomplit ces tâches avec l'aide des six (6) organismes affiliés qu'elle coordonne.

 

 

Vision


La Maison de Quartier est reconnue dans le milieu jonquiérois comme le lieu de récupération d'objets de toutes sortes pouvant être vendus à bas prix à des personnes à faible revenu ou qui croient à la protection de l'environnement.

 

À cet effet, la Maison de Quartier veut continuer d'exercer son leadership. Tous les intervenants et intervenantes impliqués croient au développement de l'autonomie des personnes et à la nécessité actuelle et future de leur mission. De plus, par la récupération de vêtements, d'objets d'utilité courante, de livres, de meubles, d'électroménagers et autres, la Maison de Quartier veut continuer à être présente dans le domaine de la protection de l'environnement.

 

Mobilisée par un souci constant d'adaptation à la réalité changeante et à la concurrence grandissante, la Maison de Quartier compte sur la compétence de son personnel, sa solidarité et sa capacité de renouvellement. La présence d'un grand nombre de personnes bénévoles sera toujours indispensable. La Maison de Quartier priorise un climat de travail agréable, la confiance mutuelle, l'esprit d'équipe et le respect des autres.

 

 

Valeurs


La Maison de Quartier s'adresse principalement à une clientèle démunie et à toutes les personnes soucieuses de l'environnement, à qui elle veut fournir un mieux-être et/ou une plus grande autonomie.

 

La Maison de Quartier croit aux valeurs de partage, de justice, d'équité, de dignité, de respect des personnes.

L'entraide est valorisée dans l'organisation du travail et dans la qualité des services. Un milieu de travail agréable est nécessaire au bon fonctionnement d'un organisme comme La Maison de Quartier.

 

La Maison de Quartier vise l'efficacité et la rentabilité optimale de ses services. Elle ne vise pas le profit pour le profit, mais la plus grande autonomie de ses services.